30 août 2018

Le processus de subduction mis en lumière


Crédit photo: Marc Robitaille

Le professeur du Département de géologie et de génie géologique Carl Guilmette, en collaboration avec plusieurs chercheurs dont Olivier Rabeau, conservateur du Musée de géologie de l’Université Laval, vient de publier une importante recherche dans la revue Nature Geoscience. Leurs observations et mesures sur l’ophiolite d’Oman – un rare fragment de lithosphère océanique exposé en mileu continental par le mouvement des plaques tectoniques – leurs ont permis de mieux expliquer comment naissent les zones de subduction. La subduction est le processus par lequel une plaque tectonique plonge sous une autre plaque vers le manteau terrestre. Malgré que ce phénomène soit unique a notre planète et fondamental à la théorie de la tectonique des plaques, les processus menant à l’établissement de nouvelles zones de subductions demeuraient énigmatiques. Carl Guilmette et son équipe ont ainsi pu identifier des caractéristiques géologiques diagnostiques du mode de formation d’une zone de subduction fossile et démontrer que c’est le mouvement des plaques qui en a entraîné la naissance, et non des instabilités gravitaires tel que précédemment suggéré.

Si vous voulez en savoir plus sur ces résultats, nous vous invitons à lire l’article original publié dans Nature Geoscience.

Toutes nos félicitations aux chercheurs pour cette belle découverte!